banque internet, banque nationale, banque directe, recrutement dans les banques, speculation Mardi 26 Septembre 2017

Banque d'affaires

Banque mondiale

Banque   
ACCUEIL
Banque¬
· Banque de détail
· Banque de Paris
· 2 arrondissement
· 3 arrondissement
Banque: Suisse
Banque: Andorre
Banque: Belgique
Banque: Monaco
Assurance-moins-value
Bouclier fiscal
GALERIE
VIDEO
FORUM
PARTENAIRES
CONTACT
link-carte visites
piscine numero 1 de la piscine
importation container habitat voyages
webmasters fabricant container en kit
rachat credit piscine promo
vente menuiseries en ligne guide de la piscine
piscine bois piscine et securite
spa france piscine
securite piscine la reference piscine en france
annuaire piscine abri piscine, securite optimisée
Maison Construction assurance
immobilier neuf auto, voiture, annonces automobile

    
tous les credits et assurances: credit immobilier, credit voiture, crédits personnels. real estate credit. personal credit between private individuals
Banque mondiale
Web 
BANQUE-ONE 
Banque  
banque mondiale

La Banque mondiale, qui a été créée durant la deuxième guerre mondiale à Bretton Woods (New Hampshire), a initialement porté ses efforts sur la reconstruction de l’Europe d’après-guerre et, en 1947, elle a accordé à la France son premier prêt, d’un montant de 250 millions de dollars.



La reconstruction demeure un important objectif des travaux de la Banque étant donné les besoins engendrés par les catastrophes naturelles, les urgences humanitaires et les conflits dans les pays en développement et les économies en transition.



Le monde était bien différent il y a cinquante ans. Personne ne parlait de marchés émergents. Il n’y avait pas de tendance générale à la privatisation, pas de révolution dans les communications, ni de mondialisation de l’économie. La planète ne comptait pas plus de la moitié de la population mondiale d’aujourd’hui. C’est dans ce contexte qu’est née en 1956 l'IFC.



Georges Bush a annoncé, le 30 Mai 2007 la candidature de Robert Zoellick à la présidence de la banque mondiale, il sera le patron de cette grande institution.



Son approche est simple: faire du commerce une nouvelle forme de diplomatie. Le but de la banque mondiale n'est pas de faire de la charité. Le fait que la banque s'appuie sur les marchés, l'investissement, la bonne gestion des affaires publiques et des partenariats pour aider les POPULATIONS sont des principes que les américains apprécient.

Haut de la Page

Aujourd’hui, la Banque replace toutes ses activités dans le cadre global de la lutte contre la pauvreté.


Ses effectifs, autrefois homogènes et composés essentiellement d’ingénieurs et d’analystes financiers, tous basés à Washington, se caractérisent désormais par la multiplicité de leurs pays d’origine et de leurs domaines de spécialisation (économie, politique publique, politiques et questions sectorielles et sciences sociales).


Actuellement, 40 % des employés de la Banque travaillent dans les bureaux de représentation ouverts par l’institution dans certains pays membres.



La Banque elle-même est plus importante, couvre de plus nombreux domaines et est bien plus complexe qu’auparavant. Elle est en fait à present un groupe, composé de cinq institutions de développement étroitement affiliées:



En 2004, la Banque mondiale a fourni des financements à hauteur de 20,1 milliards de dollars et poursuivi des opérations au profit de plus de 100 pays en développement pour les aider, grâce à ses apports financiers et techniques, à réduire la pauvreté.



La Société financière internationale (International Finance Corporation ou l'IFC) est l’institution du Groupe de la Banque mondiale chargée des opérations avec le secteur privé.


La création de l'IFC en 1956 a été le premier acté posé par la communauté internationale pour promouvoir les investissements privés dans les pays en développement.

Haut de la Page
marchés émergents

Dans les années 80, la Banque a dû réorienter son action à diverses reprises: au début de cette période, les problèmes macroéconomiques et les questions de rééchelonnement de la dette ont sollicité son attention tandis que, quelques années plus tard, les questions sociales et environnementales revêtaient une importance prédominante et la société civile, de plus en plus soucieuse de faire entendre sa voix, accusait la Banque de ne pas respecter ses propres principes dans le cadre de certains projets très visibles.



Peu de temps après la publication du rapport Wapenhans, qui a été préparé pour répondre aux préoccupations suscitées par la qualité des opérations de la Banque, des réformes ont été adoptées, telles que la création d’un panel d’inspection pour examiner les plaintes déposées contre la Banque. Les critiques n’ont cessé de croître pour culminer en 1994, lors des Assemblées annuelles tenues à Madrid.


Réformes et renouveau



Depuis, le Groupe de la Banque a fait d’importants progrès. Les cinq institutions qui le constituent se sont efforcées — séparément et collectivement — d’améliorer leur efficacité, que ce soit au plan interne ou externe. Les clients se déclarent satisfaits, dans l’ensemble, des changements apportés en ce qui concerne la portée des services offerts et des produits fournis, l’engagement de l’institution et la qualité des opérations du Groupe de la Banque.



La Banque joue plus que jamais un rôle important au niveau de la politique mondiale. Elle collabore efficacement avec différents partenaires et pays clients pour faire face à des situations d’urgence complexes, que ce soit dans le cadre des efforts menés à l’issue du conflit en Bosnie, de l’appui accordé à l’Asie de l’Est après la crise, du nettoyage des régions d’Amérique centrale dévastées par un ouragan, de la fourniture d’un appui à la Turquie au lendemain d’un tremblement de terre, ou encore de l’aide accordée au Kosovo et au Timor-Leste.



Malgré les progrès considérables qui ont été faits, le programme de travail du Groupe de la Banque n’est pas achevé, et il ne pourra jamais l’être tant que les problèmes considérables posés par le développement continuent de prendre de l’ampleur.



Les principaux faits marquants de l’histoire de la Banque sont retracés sur la page consacrée à la Chronologie des évènements du Groupe de la Banque mondiale.

Haut de la Page
métiers de la banque

• Les métiers de la banque


Pour ne parler que de la France, la profession compte plus de 400 000 collaborateurs, la banque est un des premiers employeurs privés.



Elle propose notamment une large variété de métiers au contact des clients. C’est un secteur dynamique, qui recrute pour accompagner le développement de son activité, répondre aux attentes des clients qui apprécient une relation de proximité avec leur banque, et anticiper les nombreux départs à la retraite prévus ces prochaines années.




Les banques font ainsi partie des premiers recruteurs en France. Elles embauchent de 30 000 à 40 000 personnes par an, dont plus de 70 % de jeunes de moins de 30 ans. Dans cette perspective, les banques recourent de plus en plus à la formation en alternance.




Les banques sont des sociétés de services à forte valeur ajoutée. Les femmes et les hommes qui les composent représentent ainsi leur atout le plus précieux.


Le développement des nouvelles technologies, la sophistication des techniques et des produits ainsi que l’internationalisation croissante des marchés et les nouveaux besoins des clients ont fortement transformé l’activité des entreprises bancaires et celle de leurs collaborateurs.



Qu'est-ce que le subprime ?


Un crédit subprime est un crédit à risque, à opposer à un crédit classique (prime)



Il est dit " à risque " parce que consenti à des ménages dont la solvabilité est trop faible. Tellement, en fait, qu'ils ne peuvent résolument pas accéder à un crédit classique.



Pour compenser ce risque, les organismes prêteurs, souvent spécialisés dans ce créneau, posent donc deux conditions aux souscripteurs de subprimes : des taux de remboursement élevés et évolutifs et une garantie sur le bien immobilier acquis par ce crédit.



Qu'est-ce que la crise des subprimes ? | subprime mortgage |


La crise américaine des subprimes est la conséquence de deux événements: une hausse des taux qui a rendu le remboursement trop difficile pour de nombreux ménages et un retournement du marché immobilier qui a diminué la valeur de leur bien immobilier.



Du coup, même la vente de la maison ou de l'appartement ne suffit plus à rembourser le crédit.



Les organismes prêteurs dont un nombre trop important de clients sont dans ce cas risquent la faillite. C'est la première étape de la crise, éte 2007.



La seconde étape, à savoir la contagion de la crise à l'ensemble des marchés financiers relève d'un autre mécanisme: la titrisation des subprimes. Cela consiste, pour les organismes prêteurs, à transformer leurs crédits en titres financiers qu'ils vendront sur les marchés.




Les hedge funds, spécialisés dans la spéculation sur des produits à risques, se sont jetés dessus, sans voir la crise venir. Et aujourd'hui, plus personne ne veut les leur racheter ...

Haut de la Page
Portail de la piscine, swimming pool
Pour tous renseignements:
Portail de la piscine, swimming pool - 75008 - Paris contact-formulaire Formulaire Direct de Contact
Banque  
site_fr Accueil  • Video  • Forum  • Galerie  • Partenaires page_uk page_cn 
Banque One - Tous Droits Réservés ©2003 2016 - Contact-Information-Partenaires-Annonceurs

Banque-one.com a pour vocation de rapprocher
les internautes des acteurs de la Banque, du credit et du financement des particuliers et entreprises
Appelez nous au +33 (0) 6 30 66 78 63, contenu mis à jour fréquemment