banque populaire de paris, banque en ligne, banque populaire nord, banque populaire atlantique, le credit est rare et cher Mardi 22 Août 2017

Banque Suisse

Banque du monde

Banque: Suisse   
ACCUEIL
Banque
Banque: Suisse¬
· Place financière
· Banque postale
· Banque allemagne
· Banque afrique du sud
· Banque de russie
· Banque israel
· Banque lybie
· Banque finlande
· Banque norvege
· Banque suede
· Banque mexique
· Banque pologne
· Banque quatar
· Banque arabie saoudite
· Banque iran
· Banque irak
· Banque lettonie
· Banque lithuanie
· Banque estonie
· Banque canada
· Banque algerie
· Banque maroc
· Banque tunisie
· Banque autriche
· Banque bahamas
· Banque de turquie
· Banque USA
· Banque espagne
· Banque hollande
· Banque portugal
· Banque italie
· Banque des indes
· Banque danemark
· Banque croatie
· Banque cuba
· Banque koweit
· Banque royaume uni
· Banque france
· Banque taiwan
· Banque australie
· Banque antilles neerlandaises
· Banque hongrie
· Banque grece
· Banque palestine
· Banque d'afrique
· Banque bulgarie
· Banque roumanie
· Banque zambie
· Banque venezuela
· Banque bresil
· Banque du chili
· Banque brunei
Banque: Andorre
Banque: Belgique
Banque: Monaco
Assurance-moins-value
Bouclier fiscal
GALERIE
VIDEO
FORUM
PARTENAIRES
CONTACT
link-carte visites
piscine numero 1 de la piscine
importation container habitat voyages
webmasters fabricant container en kit
rachat credit piscine promo
vente menuiseries en ligne guide de la piscine
piscine bois piscine et securite
spa france piscine
securite piscine la reference piscine en france
annuaire piscine abri piscine, securite optimisée
Maison Construction assurance
immobilier neuf auto, voiture, annonces automobile

    
tous les credits et assurances: credit immobilier, credit voiture, crédits personnels. real estate credit. personal credit between private individuals
Banque du monde
Web 
BANQUE-ONE 
Banque: Suisse  
Banque Suisse

La Suisse est à nouveau bien notée par le Fonds monétaire international (FMI), qui prévoit une croissance de près de 2% de son économie en 2007.


La poursuite des réformes structurelles est encouragée. Les experts du FMI ont mis en exergue la bonne santé de l'économie suisse.



La croissance rapide, dans un contexte de forte utilisation des capacités de travail et d'une inflation peu élevée, révèle un potentiel accru, a relevé lundi Bob Traa, chef de la mission d'inspection du FMI, devant la presse à Berne.



Le taux de croissance attendu du produit intérieur brut (PIB) de 2%, qualifié de «solide» par le FMI, correspond aux prévisions de la Banque nationale suisse (BNS) publiées à la mi-décembre.


Il dépasse légèrement celui du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), qui pronostique 1,7%.



La politique monétaire de la Suisse devra être particulièrement attentive et souple, estime le FMI. Le taux d'inflation devrait certes rester bas en raison de la concurrence internationale. D'autre part, la faiblesse du franc suisse par rapport à l'euro dépend de divers facteurs internationaux, comme le fait que le franc soit actuellement moins utilisé comme monnaie refuge.


En matière de politique budgétaire, la délégation du FMI a une nouvelle fois loué le frein à l'endettement, qu'elle considère comme un instrument efficace.


L'institution a souligné l'élimination, en 2006 déjà, du déficit structurel ainsi que la diminution, durant plus de trois ans d'affilée, de l'endettement.


Le FMI a en revanche critiqué la gestion des dépenses extraordinaires. Selon lui, des fonds comme le fonds d'infrastructure par exemple réduisent la maniabilité de la politique financière.


A moyen terme, toutes les dépenses extraordinaires devraient être compensées dans le cadre du frein à l'endettement.


Les nouveaux défis budgétaires à long terme, comme les dépenses supplémentaires dues à l'évolution démographique, ne sont pas prises en compte par le frein à l'endettement.



D'autres mesures seront donc nécessaires, estime le FMI. Tout retard dans les décisions accroîtra les coûts des adaptations.

Haut de la Page

Comme les autres pays occidentaux, la Suisse est confrontée au vieillissement croissant de sa population.


L'effectif des plus de 65 ans – qui représentaient déjà 15,8% en 2004 – augmentera de 60 à 120% d'ici 2050 selon les scénarios de l'Office fédéral de la statistique.



En d'autres mots, il y aura toujours moins d'actifs pour de plus en plus de retraités. C'est un problème pour l'AVS, d'autant plus que cette assurance est principalement financée par les contributions salariales.



Cette préoccupation est partagée par la classe politique qui présente différentes idées pour trouver une solution.


Entre autres idées, il est notamment question élever l'âge de la retraite (actuellement fixé à 65 ans) ou de diminuer les prestations fournies par l'AVS.

Haut de la Page
Banque du monde

Mettre la BNS à contribution ( banque nationale suisse )



Le parti socialiste ne veut pas de ces deux solutions.


C'est pour cette raison qu'il apporte sa propre solution pour assurer le financement de l'AVS au travers de son initiative Bénéfices de la Banque nationale pour l'AVS qui est soumise au peuple le 24 septembre.


Cette initiative propose de verser l'argent dont la BNS n'a pas besoin pour conduire sa politique monétaire dans le fonds AVS. Les sommes en question sont conséquentes.


Le bénéfice moyen annuel de la Banque nationale est de 3,4 milliards, rappelle Marlyse Dormond, députée socialiste et vice-présidente du Comité pour la sécurité AVS (COSA).


Actuellement, ces excédents sont partagés à raison d'un tiers pour la Confédération et de deux tiers pour les cantons, ainsi que le prévoit la Constitution.


A noter que l'initiative ne priverait pas totalement les cantons de cette manne, puisqu'elle prévoit qu'un milliard par an leur serait encore versé.


Il avait déjà été question d'attribuer à l'assurance tout ou partie de l'or excédentaire de la BNS.


La Suisse ayant renoncé à la parité or, la BNS a vendu l'or qui ne servait plus à sa politique monétaire.


Le produit a rapporté 21 milliards de francs.



La droite dure demandait que cette somme soit versée à l'AVS. Le gouvernement et le Parlement souhaitaient partager cette somme entre trois bénéficiaires: les cantons, l'AVS et la Fondation suisse solidaire.



Ces deux projets ont été refusés par le peuple. Les 21 milliards ont donc été distribués conformément à ce que prévoit la Constitution, à savoir un tiers pour la Confédération et deux tiers pour les cantons.



La part des cantons a déjà été versée. Quant à la part de la Confédération (7 milliards), le gouvernement propose de la verser au fonds AVS si l'initiative COSA est refusée par le peuple le 24 septembre.


CONTEXTE


L'assurance-vieillesse et survivants forme le premier des trois piliers du système des retraites.



Obligatoire, l'AVS est une assurance de base qui assure un minimum vital aux retraités (dès 65 ans), aux orphelins, aux veufs/veuves.



Le 2ème pilier est la prévoyance professionnelle. Il s'agit d'une assurance privée obligatoire à laquelle salariés et employeurs cotisent à parts égales.


L'argent accumulé est redistribué à la retraite sous forme de rente ou de capital.


Le troisième est la prévoyance individuelle.


Déductible fiscalement, cette dernière est facultative.



FAITS MARQUANTS



En janvier 2006, 1'701'000 personnes touchaient une rente de vieillesse et 104'000 une rente de veuf ou de veuve.


La rente mensuelle moyenne était de 1'860 francs pour les personnes seules et de 3'098 pour les couples

Haut de la Page
Elections en suisse

News: élections d' Octobre 2007: campagne xénophobe et écologique


L'écologie a le vent en poupe



L'autre grand vainqueur de ces élections est l'écologie. Le Parti écologiste suisse a réussi son parti en flirtant avec la barre symbolique des 10% de voix et en parvenant même à entrer à la Chambre haute. Par ailleurs, plus à droite, le mouvement écologique libéral, qui n'existait pas encore il y a quatre ans, a réussi une belle percée.



Cette avancée des écologistes s'est fait essentiellement au détriment du Parti socialiste qui, en descendant en dessous de la barre des 20%, a connu un véritable dimanche noir. Ce report d'une partie des voix des socialistes vers les écologistes n'est pas étonnant.



En effet, les écologistes peuvent actuellement surfer sur une thématique – le changement climatique – qui est dans l'air du temps. Quant aux socialistes, ils se sont écroulés surtout en Suisse alémanique, où ils se sont distanciés de leurs thèmes traditionnels, comme les problèmes de la société, des travailleurs ou des assurances sociales, commente le politologue Ernest Weibel.



En Suisse romande, où ils restent plus proches de ces thèmes, ils ont mieux résisté.



Reste à voir maintenant si cette percée des Verts peut durer. Une étude de l'Université de Berne montre que les élus verts sont ceux qui votent le plus à contre-courant du Parlement. Par ailleurs, leurs initiatives populaires sont balayées par le peuple.


Il semble donc y avoir un décalage entre le succès des Verts dans les élections et leur efficacité réelle. L'avenir dira comment ce décalage est perçu par les citoyens.

Haut de la Page
Portail de la piscine
Pour tous renseignements:
Portail de la piscine - 75008 - Paris contact-formulaire Formulaire Direct de Contact
Banque: Suisse  
site_fr Accueil  • Video  • Forum  • Galerie  • Partenaires page_uk page_cn 
Banque One - Tous Droits Réservés ©2003 2016 - Contact-Information-Partenaires-Annonceurs

Banque-one.com a pour vocation de rapprocher
les internautes des acteurs de la Banque, du credit et du financement des particuliers et entreprises
Appelez nous au +33 (0) 6 30 66 78 63, contenu mis à jour fréquemment